Votre commande Nos partenaires Restez informé de nos nouvelles publications... Premier site de préparation en ligne aux ECN
 
Rechercher un titre

Rechercher ma commande

Document sans titre

Cliquez ici pour accéder au dossier D3 Cliquez ici pour accéder au dossier D4 Page précédente
100 ECG infarctus
 

100 ECG infarctus

Pierre TABOULET


192 pages - 17 x 24 cm
Impression : Quadrichromie - Broché
Isbn 978-2-35640-202-8
Date de parution : 05-10-2020
Prix public : 30.00 € TTC
Collection : ECG
Sommaire
Extrait


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Commander

La lecture d’un ECG ne peut pas être facile, sans peine, simplifiée ou accélérée…

Après le succès de 100 ECG indispensables, voici un nouvel ouvrage à destination des internes, des urgentistes, des réanimateurs et des cardiologues qui sont confrontés quotidiennement à la pathologie cardiaque.

" Rien n’est plus simple et compliqué à la fois que la lecture de l’ECG.

Rien n’est universel, pas même les définitions de l’infarctus, qui en sont à leurs quatrièmes recommandations Européennes. Rien n’est inéluctable, pas même l’occlusion coronaire, dont les techniques et médicaments de reperfusion ont permis d’atteindre des taux très élevés de re-canalisation coronaire. Rien n’est plus frustrant qu’un ECG normal lors d’une occlusion coronaire aiguë. Rien n’est définitif, pas même la séquelle de l’infarctus qui peut disparaitre sur l’ECG. Rien n’est plus simple et compliqué à la fois que la lecture de l’ECG. Mais, tout est dans ce livre sur l’infarctus. Les plus jeunes devront se concentrer sur l’essentiel, tandis que les plus vieux d’entre nous s’attarderont sur les détails, les pièges et astuces, et ces noms de Cardiologues restés dans la petite histoire de l’ECG : de Winter, Wellens, Pardee, Brugada, Chatterjee, Smith, Bazett, Dressler...

A l’heure du « deep learning » pour établir des algorithmes du diagnostic de l’infarctus sur une seule dérivation de sa montre ou de son smartphone, il est utile d’avoir un livre rappelant les détails de ce diagnostic qui permettront de valider, ou non, ce que l’on nous promet déjà !"

Pr Gilles Montalescot (Sevice de cardiologie, Hôpital Pitié-Salpétrière)

Plan

En situation clinique compatible avec un syndrome coronaire aigu (SCA), l'électrocardiogramme (ECG) est un test diagnostique indispensable pour répondre rapidement à la question : le patient a-t-il des signes d’occlusion ou d’ischémie coronaire aiguë ? Le plan de cet ouvrage va respecter le processus cognitif qui permet de répondre à cette question et guide la prise en charge. L’objectif est immense. Enseigner les grands mais aussi les petits signes ECG de la maladie coronaire… Tout ce qui peut faire basculer une hypothèse, une prise en charge ou une vie… 100 ECG autour de l’infarctus, c’est beaucoup… ou pas.

Le chapitre 1 présente la définition universelle 2018 de l’infarctus, les situations cliniques évocatrices de SCA, l’anatomie des artères coronaires, les conséquences d’une ischémie coronaire aiguë, la technique pour enregistrer un Electrocardiogramme ECG en situation ischémique, le diagnostic ECG d’une occlusion coronaire aiguë et la distinction avec les autres signes d’ischémie… et les mille petites raisons pour lesquelles le diagnostic ECG du SCA est difficile.

Le chapitre 2 présente les aspects ECG typiques ou subtils de l’infarctus avec sus-décalage de ST (ST+) en fonction des territoires. Tous les (petits) signes d’ischémie myocardique aiguë cachés dans le rythme, la conduction, les complexes QRS et la repolarisation dans sa globalité (ST-T-QT) sont utiles pour le diagnostic, le pronostic et le traitement.

Le chapitre 3 présente les aspects ECG évocateurs d’un infarctus et d’une ischémie myocardique aiguë sans sus-décalage de ST. Ces présentations sont plus fréquentes que celles avec sus-décalage de ST. Certains aspects ECG sont caractéristiques d’une occlusion coronaire aiguë à haut risque (équivalents ST+). L’ECG peut être normal.

Le chapitre 4 présente les aspects ECG évocateurs d’un infarctus en cas de complexes QRS larges (environ 5% des occlusions coronaires). Le diagnostic est plus difficile et les infarctus sont plus sévères.

Le chapitre 5 présente les aspects ECG évocateurs d’une séquelle d’infarctus qui s’observent de façon plus ou moins durable après un événement aigu ou qui révèlent parfois un infarctus « passé inaperçu ». Ces séquelles sont plus difficiles à identifier en cas de bloc de branche.

Le chapitre 6 présente les troubles du rythme qui compliquent le diagnostic et l’évolution d’un infarctus. Ils peuvent masquer le diagnostic et menacer très vite le pronostic vital.

Le chapitre 7 présente les diagnostics différentiels ECG de l’insuffisance coronaire. Les variantes de la normale, les anomalies électrophysiologiques et les maladies/agressions aiguës ou chroniques du myocarde ont une signature électrique qu’il faut bien connaître pour ne pas s’égarer… et surévaluer le risque coronaire.

Le chapitre 8 permet de tester ces connaissances (Quiz ECG).

Les nombreuses références utilisées dans l’ouvrage ont été scrupuleusement sélectionnées pour leur valeur scientifique et leur possibilité de téléchargement souvent en libre d’accès.

 

Page précédente
 

 

Cliquez ici pour accéder au dossier D3 Cliquez ici pour accéder au dossier D4